Introduction

L'écosystème est épuisé par une malveillance au profit d'une oligarchie de grands prédateurs qui exterminent furtivement les plus faibles : la faune, la flore, le semblable démuni. Tout voyageur interstellaire bienveillant s'opposera donc à un homme malveillant (et planétairement enfermé/ ref. André Lebeau), assez fou pour assécher une source précieuse de vie avant même d'en découvrir une autre dans l'univers : Œil pour œil, dent pour dent" ! Comme tout paysan prévoyant face aux plantes et bêtes nuisibles, le nomade cosmique combattra une peste terrestre ! Potentiel voyageur, un homme déjà furtif lui interdira-t-il toute furtivité ? Ses appels de prédateur (NASA/SETI, GEPAN, etc.) ne cacheront pas un surarmement terrestre de défi cosmique à des voyageurs plus avancés et par noblesse encore plus furtifs que lui pour lui apporter s'il le veut bien une paix honorable et bienveillante ! Seule une démonstration de responsabilité collective sauvera un homme qui ne pourra longtemps rester "sourd et non aligné" face à un silence cosmique l'appellant à l'allégeance : "Qu'il s'anoblisse ou qu'il meure " ! Tout contact extraterrestre serait autrement celui d'un Jugement dernier.

lundi 1 octobre 2007

POUR UNE INITIATIVE DE PROTECTION COSMIQUE DE L'ESPECE




Index Général>>>



L'Armement planétaire : des ADM contre la vie !



L'espèce consacre annuellement en moyenne ~173 $ par habitant pour son armement : les Etats-Unis et Israël 8 à 10 fois plus, la France environ 5 fois plus, la Russie moins de 2 fois plus et la Chine environ 3 fois moins... Ses ressources naturelles et son espérance de vie cosmique en sont réduites en conséquence. Soit pour l'armement planétaire l'équivalent du PIB total de l'Inde : une armée planétaire d'environ 1 milliard d'hommes employés au service de la prédation et de la destruction de l'écosystème ! 1 habitant sur 7 sur la planète se consacre donc déjà totalement à la production d'Armes de Destruction Massive, à une malveillance envers l'espèce. Une production d'armes encore bien plus scientifiquement modernisée que dans tous les autres domaines de la production (alimentation, santé, protection de la vie...).



Comment l'espèce pourrait-elle survivre encore longtemps en poursuivant ainsi, transformée en troupeau entre les mains de superprédateurs d'un Far-West planétaire qui rêvent de le rendre interstellaire ? Des observateurs extraterrestres objectifs ne pourraient nous voir autrement que comme de grands prédateurs, potentiellement dangereux pour eux aussi. Même si leur avance est considérable, ils ne pourraient trop longtemps laisser ce cancer se propager. D'autant plus que l'armement de l'espèce devient de plus en plus spatial : une militarisation de l'espace venant des pays les plus avancés, et donc injustifiée puisque aucune menace sérieuse, terrestre ni cosmique, ne peut leur venir du ciel. Leur défense étant manifestement démesurée par rapport à une menace surtout de façade, c'est donc bien la marque d'une volonté de prédation toujours plus accentuée des plus faibles, par une recherche de la perfection dans la malveillance !



Il est de bon ton d’appeler à laisser le terrain de la réflexion aux seuls scientifiques, même dans les domaines où la science en tant que telle ne veut pas s’investir. Ainsi en est-il du problème de protection cosmique dans l’hypothèse où des voyageurs interstellaires existeraient. Rien ne permettant de l'affirmer, l’homme a trop vite décidé d'écarter le problème. Mais comme rien ne permet d’affirmer le contraire et qu'une éthique cosmique de sagesse exige le silence de tels voyageurs et de l'homme lui-même, le problème devient encore plus potentiel.




Comme en défense terrestre, un principe de précaution exige aussi notre vigilance. Ainsi, l'Impérialisme Occidental n’attend pas d’avoir la certitude de l’existence chez ses adversaires potentiels non alignés (Iran, Corée du Nord, ...) d’armes capables de l'atteindre avant de lancer la contre-offensive : le moindre doute est suffisant pour interdire à ces pays tout droit à un potentiel équivalent de frappe permis aux seuls alignés. Ce que l'Iran ne peut se permettre face à l'Occident, l'homme le pourrait-il face au Cosmos ? Un Impérialisme Cosmique permettrait-il à un homme arrogant de vouloir se mesurer à lui, même potentiellement ? Il doit s'aligner ou se préparer au pire !




Une initiative de protection cosmique ne serait qu’une stratégie de survie pour l’espèce. Par la seule prétention de l'homme à une prééminence cosmique, une conscience universelle est en effet au moins potentiellement en cours de gestation avec l’humanité, et on ne peut affirmer qu’elle n’a pas été poussée plus loin par d’autres espèces.




Un choix cosmique de paix ou de guerre : Nous serions des dieux pour nos ancêtres, et nos descendants des dieux pour nous : un Impérialisme Cosmique embryonnaire (Dieu) existe déjà potentiellement en l'homme. L'espèce pourrait sans risque parier sur un instinct de survie qui conduirait les voyageurs à se protéger des prédateurs tels que l'homme, comme nous nous protégeons nous-mêmes contre les virus ou les bêtes jugées nuisibles. Avec nos armes et notre comportement, nos bavardages cosmiques (NASA/SETI, CNES/GEIPAN) sont des leurres primaires ignorés en toute conscience par les voyageurs; l'absence apparente de voyageurs est un leurre transcendantal à découvrir en toute conscience par l'homme en s'anoblissant.




Tout voyageur exigera sans se dévoiler le respect cosmique des civilisations avancées avant leur évasion interstellaire. En clamant avant l'heure sa présence, l'homme fait le choix du pire en rejoignant le camp rebelle des espèces qui refusent cette allégeance. Consciemment ou non, son choix de prédation et de violence est sans ambiguïté pour tout observateur extraterrestre. Avec quel camp veut-il vraiment faire alliance ? Il doit se décider en toute liberté et conscience et une science neutre l'aidera pareillement vers le Bien ou vers le Mal selon son choix.




Haut de Page et >>>Index Général




Aucun commentaire: